Une piste dépaysante…

Dimanche de Pâques, certainement pas les meilleures circonstances pour faire le buzz !
Beaucoup étaient en vacances, d’autres avaient consacré leur week-end à la famille.
Dans ces conditions, et avec l’aide inattendue de la météo, notre asbl a découvert – et fait découvrir – un tout nouveau concept.
Certes, la piste a été considérablement améliorée par Pascal MICHEL, notre hôte. Un revêtement étonnant, qui ménage les pneus (ah oui !) tellement qu’il est plus efficace de sous-gonfler que, comme d’habitude, sur-gonfler les pneus.
Le cadre est fabuleux, l’accueil est à parfaire, et quelques détails sont à revoir d’urgence.
Comme les bords du bitume où le dénivelé est tel en certains endroits qu’il peut propulser les voitures « imprudentes » à se dérober plus que de raison ; comme l’impossibilité de photographier les voitures en mouvement autre part que sur l’aire d’entrée et de sortie de piste !
De notre côté, nous avions prévu des véhicules de dépannage (pour ramener les mécaniques défaillantes dans la zone de parking (on ne peut parler de stands), comme assez de commissaires de piste bénévoles plus efficaces qu’on ne l’aurait espéré.
Comme un directeur de piste arrivé en dernière minute pour prendre le relai de Freddy Fruhauf retenu loin de nous pour des raisons familiales ; merci Miguel Lemoine ; tu as été… comme toujours, dans le coup, critique, formateur, attentif !
Bilan  de cette journée : juste assez de participants pour couvrir les frais (avec un merci particulier pour le responsable du Pole Mécanique qui a spontanément, en dernière minute, réduit le temps de piste et le tarif de location ! Merci à lui de nous avoir compris, en sportif qu’il est !
Et pas d’accident ni même d’incident !
Rappelons aussi l’idée de dernière minute d’avoir réalisé un petit panneau « MERCI » apposé sur les faces arrières de voitures aux mains de moins expérimentés ; « merci de me respecter et de ne pas m’en vouloir pour mes erreurs de débutants », signifiait-il !
Bref, un dimanche ensoleillé de sport amateur sympa, dynamique, efficace,…
Sans oublier la fidélité de Jean Duez qui a amené, pour un « pilote sans voiture », une efficace Mazda 323 qui marche le tonnerre ! Elle sera à nouveau à disposition pour 200 Euros lors de notre prochaine organisation à Mettet, le 29 juin !

A noter que, fidèles à nos traditions, le chronométrage a été réalisé par Michel et Monique Bauche (Chronolux) dans une improvisation totale (pas de boucle dans le revêtement, et pas d’emplacement pour placer leur véhicule « bureau » ! Ces chronos sont consultables sur le site de www.chronolux.net !