Les randonnées-découvertes "Sur les Traces..." :

 

une exclusivité ; et voici pourquoi !

 

Depuis 1985, "SLTO" organise des randonnées sahariennes, des séminaires, des balades découvertes dans le Sahara Oriental.

 

Comme le montrent les photos reprises sur ce site, nos randonnées sont spécifiquement imaginées pour des véhicules sans préparation (si ce n'est évidemment un bon entretien avant le départ et de bons pneus "route" dont l'usure le dépasse par 50%).

Pour le reste, pas besoin de préparation physique pour participer. D'ailleurs, chaque randonnée est "taillée" spécifiquement à la mesure de ses participants.

Et jamais, l'organisation ne vous emmènera au même endroit, voire par les mêmes itinéraires.

Le but est de vous dépayser, de vous faire découvrir un pays superbe, de vous faire aussi découvrir ce que vous êtes capables de faire, et les capacités exceptionnelles de votre voiture.

Non, pas de risques inutiles. Nos moniteurs vous expliqueront comment faire, et vous permettront de rentrer sans autre trace mécanique qu'un peu de sable dans les bas de caisse !

 

L'heure n'est pas aux rallyes, même "masqués". En fonction du temps, du climat, des difficultés que la nature glissera dans nos roues (un peu de vent suffit pour déplacer les dunes en quelques minutes !), nous roulerons de 50 km à... 800 m (oui, cela nous est arrivé ; pour le bonheur de tous, le bivouac a été planté là où nous étions quand le soleil allait se coucher. Faut-il vous dire que l'ambiance à l'apéro a été "chaude" !...)

Voici ce qui fait des organisations de "SLTO" un concept nouveau, que l'on appele des "randonnées-découvertes", une invitation à découvrir le désert, la conduite au cap sans risque mécanique, la vie loin de nos habitudes, une véritable "remise à zéro" de nos habitudes trop éloignées de la nature !

 

Notre exclusivité ?

 

Nos parcours, dans les dunes, les djebels, les oueds,... ne font que 450 km que nous couvrons en 8 jours, le temps de vivre, de goûter au désert, ses horizons, son silence, la douceur de ses dunes. Il n'y a pas là de hautes vitesses moyennes à soutenir.

 

Ce découpage permet aussi de commencer la journée par un copieux petit-déjeuner avant le départ, à 9 h., vers l'aventure. La halte de midi permet de se retrouver autour du déjeuner préparé par des Berbères. L'arrivée au bivouac est prévue vers 16 h. Le bivouac, l'apéro, le moment de se retrouver et d'évoquer les histoires de la journée... No stress !

 

 Qui rêve de désert imagine de grandes dunes de sable fin, quelques djebels pour agrémenter les photos, mais très peu de pierres. C'est ce que propose le grand sud tunisien, à l'encontre d'autres pays aussi réputés mais où les voitures - et leurs équipages - en prennent plein les jantes (et les fesses).

 

Pas besoin non plus de courir au loin pour participer ! Le départ de l'organisation est donné à Marseille ou à Gênes (à partir d'où tout est pris en charge dans la participation aux frais : bateau, cabines, pension complète, assistances,... et même le matériel nécessaire à l'aventure saharienne) ; il ne reste que 450 km de belles routes pour être au pied des premières véritables dunes. Et des vagues de dunes jusqu'à perte de vue.

 

Pour rencontrer la solitude aussi, car il suffit de franchir les premiers bancs de sable pour ne plus rencontrer âme qui vive si ce n'est les quelques rares bergers et leurs troupeaux. La solitude..., sans enfant qui sortent d'on ne sait où pour tirer la manche en demandant quelque monnaie ou stylo !

 

La Tunisie est un pays très accueillant, sans doute le plus souriant des régions du Maghreb. Les autorités tunisiennes réservent un accueil extraordinaire aux "Nanas", particulièrement en cette année 2005 où elles seront à la fête pour leurs prestations sportives.

 

Et puis... La participation aux frais aux randonnées-découvertes "Sur les Traces..." est limitée à 2.800 Euros pour l'équipage (de 2 personnes et leur véhicule 4x4). Tout y est compris depuis l'Europe, matériel prêté par l'organisation aussi (plaques de désensablement, sangles de traction, pelles, radio ondes courtes, GPS de sécurité,...). Il ne reste comme frais pour l'équipage que son carburant (le tiers de ce que l'on paye aujourd'hui en Europe) et ses... boissons (il parait que certaines apprécient aussi un bon verre de vin à l'étape !).

 

Exclusif, qu'on vous disait...

 

C'est aussi le charme tout particulier de notre organisation baignée par un esprit de sécurité, de bonheur, de sérénité et de confort.